Salaires Monaco, masse salariale du club, nouveaux joueurs arrivés cette saison dans l’effectif monégasque… On vous dit tout sur l’AS Monaco version 2021-2022.

Salaires Monaco : ce que gagnent les joueurs de l’ASM

Ce tableau des salaires des joueurs de Monaco montre le groupe professionnel de l’ASM tel qu’il est présenté sur le site officiel du club. Dès lors, des jeunes joueurs comme Valentin Decarpentrie ne sont pas listés ici. Par ailleurs, il est possible que certains joueurs aient été revalorisés suite à leur bonne saison l’an dernier. On pense notamment au néo-international français Aurélien Tchouaméni ou encore à Sofiane Diop qui est en progrès constant depuis ses débuts sur le Rocher.

JOUEUR

POSTE

SALAIRES MONACO

Alexander Nübel

Gardien de but

420000€

Radoslaw Majecki

Gardien de but

50000€

Vito Mannone

Gardien de but

N.C.

Strahinja Pavlovic

Défenseur central

35000€

Benoît Badiashile

Défenseur central

50000€

Axel Disasi

Défenseur central

160000€

Guillermo Maripán

Défenseur central

240000€

Chrislain Matsima

Défenseur central

4000€

Jean Marcelin

Défenseur central

25000€

Caio Henrique

Latéral gauche

45000€

Ruben Aguilar

Latéral droit

100000€

Djibril Sidibé

Latéral droit

240000€

Pelé

Milieu défensif

N.C.

Aurélien Tchouaméni

Milieu défensif

85000€

Youssouf Fofana

Milieu central

80000€

Jean Lucas

Milieu central

100000€

Eliot Matazo

Milieu central

4000€

Cesc Fàbregas

Milieu central

600000€

Aleksandr Golovin

Milieu offensif

290000€

Sofiane Diop

Milieu offensif

80000€

Ismail Jakobs

Ailier gauche

N.C.

Gelson Martins

Ailier droit

300000€

Krépin Diatta

Ailier droit

180000€

Wissam Ben Yedder

Avant-centre

650000€

Kevin Volland

Avant-centre

300000€

Myron Boadu

Avant-centre

80000€

Wilson Isidor

Avant-centre

10000€

Salaires Monaco – En bref

Globalement, les salaires des joueurs de Monaco ne sont pas parmi les plus élevés en France, en tout cas au niveau des gros clubs. Néanmoins, certains joueurs perçoivent des émoluments plutôt confortables. C’est le cas notamment de l’international français Wissam Ben Yedder, plus gros salaire du club, de Cesc Fàbregas, la légende espagnole dont c’est la dernière année de contrat, et du nouveau gardien arrivé cet été Alexander Nübel.

AS Monaco Ben Yedder

L’effectif monégasque pour la saison 2021-2022

Concernant le dernier mercato estival monégasque, on remarquera que peu d’achats ont été réalisés et surtout peu de grosses ventes, avec au final une balance légèrement négative. Néanmoins, l’ASM a tout de même été assez active. Ainsi, l’accent a été mis sur la jeunesse avec les arrivées de l’avant-centre néerlandais de 20 ans Myron Boadu, en provenance de l’AZ Alkmaar pour 17 M€, de l’ailier gauche Ismail Jakobs (21 ans, 6,5 M€), qui évoluait à Cologne, et de Jean Lucas (23 ans, 11 M€), un milieu de terrain bien connu des amateurs de la Ligue 1 car il jouait auparavant à l’OL et au Stade Brestois.

Par ailleurs, le club a vu l’arrivée en prêt pour deux ans du gardien remplaçant du Bayern Munich, Alexander Nübel. Ce dernier, qui vient remplacer Benjamin Lecomte parti en prêt du côté de l’Atlético de Madrid, connaît pour l’heure des débuts assez poussifs.

Au rayon des départs, 7 joueurs ont été vendus (dont Heinrichs (15 M€, Leipzig) et Ballo-Touré (5 M€, Milan AC). De plus, 4 joueurs sont arrivés en fin de contrat (Jovetic, Baldé etc…), 6 ont été prêtés (dont Geubbels vers le FC Nantes) et 3 n’ont pas été conservés. Un vaste écrémage qui permet d’économiser sur les salaires du club monégasque, longtemps connu pour avoir des effectifs pléthoriques et une masse salariale difficile à gérer.

Salaires Monaco : le poids de la masse salariale sur les finances du club

Les dirigeants monégasques effectuent depuis quelques temps un gros travail au niveau du dégraissage de l’effectif professionnel du club et de l’allègement de la masse salariale. À ce titre, les fins de contrat de joueurs avec de gros salaires comme Stevan Jovetic (280000€) et Keita Baldé (plus de 300000€) ont forcément fait du bien aux finances du club. De plus, de nombreux joueurs ont soit été prêtés, soit été laissés libres comme nous l’avons évoqué plus haut.

Par ailleurs, des joueurs âgés et avec un salaire conséquent seront en fin de contrat à l’issue de la saison. Ces joueurs sont le gardien Vito Mannone, le latéral international français Djibril Sidibé et le vétéran espagnol Cesc Fàbregas. Si l’on prend en compte tous ces paramètres, le club de la Principauté est semble-t-il sur les bons rails au niveau de la gestion de son effectif, du rajeunissement de celui-ci et de la maîtrise de la masse salariale de l’ensemble. De bonne augure donc pour répondre à des objectifs toujours élevés du côté du Rocher.

Les objectifs de l’AS Monaco cette saison

Comme chaque année, l’ASM vise tout simplement le podium. Ce fut le cas la saison passée avec une troisième place acquise derrière le PSG et Lille et ce, malgré un début de championnat des plus poussifs. Cette année encore d’ailleurs, le club monégasque a commencé timidement avant de se reprendre récemment pour se situer en embuscade à la 6ème place, à l’affut derrière l’OM.

Il faut dire toutefois que le club monégasque a dû passer par les barrages cet été pour se qualifier pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. Malheureusement, après avoir battu le Sparta Prague, les Rouge et Blanc ont dû s’incliner face aux Ukrainiens du Shakhtar Donetsk, devant se contenter ainsi d’un basculement vers l’Europa League.

Dès lors, après l’échec de cette non-qualification pour la Champions League, les hommes de Niko Kovac vont tout de même tenter de faire un beau parcours en C3 et au vu de leur effectif, ils en ont clairement les moyens. Pour l’heure, ils sont seconds de leur groupe, à égalité de points avec le leader néerlandais du PSV Eindhoven.

Parallèlement aux objectifs sportifs bien définis, le club voudra aussi continuer de voir grandir ses jeunes joueurs à fort potentiel. Dans les faits, cela se traduit déjà par la présence d’Aurélien Tchouaméni (21 ans) chez les Bleus mais aussi par les bonnes performances d’Axel Disasi (23 ans), Sofiane Diop (21 ans) ou encore Strahinja Pavlovic (20 ans). Des joueurs qui permettront à coups sûrs à Monaco de faire de belles plus-values à l’avenir, le club monégasque étant un habitué des grosses ventes sur les marchés français et européen.

Actualités