Pronostic Suisse – Espagne (Coupe du monde féminine)

La phase des huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine 2023 commence ce samedi avec une affiche passionnante entre deux équipes européennes de haut niveau, la Suisse et l'Espagne. Découvrez ici, notre pronostic Suisse – Espagne pour ce match.

Pronostic Suisse – Espagne : les meilleurs paris à placer

Nous avons analysé toutes les statistiques concernant ce match pour vous proposer ce pronostic Suisse – Espagne et nos suggestions de paris sportifs à tenter. Nous avons aussi sélectionné pour vous les meilleures cotes chez trois différents bookmakers :

Pronostic 1 : Espagne gagne sans encaisser de but

La Suisse n'a réussi à marquer que dans deux de ses trois matchs à la Coupe du monde, tandis que l'Espagne a gardé sa cage inviolée dans deux de ses trois matchs.

Bien que la Suisse aborde ce match en tant que leader de son groupe, elle n'a pas forcément été très convaincante dans le jeu en remportant le Groupe A. Après une victoire 2-0 contre les Philippines, la Suisse a eu du mal à trouver le chemin des filets contre la Norvège et la Nouvelle-Zélande. En revanche, l'Espagne n'a encaissé que quatre buts en tout, face au Japon, tout en réalisant des clean sheets contre le Costa Rica et la Zambie. Malgré avoir été dépassée par le Japon dans leur dernier match de groupe, l'Espagne ne devrait pas être empêchée d'accéder aux quarts de finale face à une équipe suisse qui n'a pas offert grand-chose en termes d'attaque.

Pronostic 2 : Moins de 2,5 buts au total

L'Espagne n'a concédé de but que dans un seul de ses huit derniers matchs. De même, la Suisse a gardé sa cage inviolée lors de ses quatre dernières rencontres, toutes se soldant par moins de trois buts au total.

Mis à part leurs rencontres contre les équipes asiatiques, les deux équipes ont affiché une grande solidité défensive lors de cette Coupe du monde. Ce match à élimination directe accentuera probablement l'importance de ne pas prendre de risques inutiles en attaque, car une seule erreur pourrait coûter cher. Les confrontations entre des équipes de ce calibre ont tendance à être plus tendues et tactiques, ce qui renforce encore l'idée que le total des buts sera inférieur à 2.5.

Pronostic 3 : Buteuse – Jenifer Hermoso

Jenifer Hermoso, qui a récemment inscrit 23 buts avec le club mexicain Pachuca, a trouvé le chemin des filets à deux reprises contre la Zambie, montrant sa forme et sa capacité à marquer dans des moments cruciaux.

Avec six tirs cadrés lors de la Coupe du monde féminine jusqu'à présent, l'ancienne attaquante du FC Barcelone s'est imposée comme une menace constante devant le but adverse. Face à une équipe suisse qui a montré quelques vulnérabilités en défense, Hermoso pourrait bien exploiter les espaces et créer des opportunités de marquer. Son habileté à se placer et à capitaliser sur les occasions peut lui permettre de trouver le chemin des filets à nouveau ce weekend.

Les cotes Suisse – Espagne

Voici les cotes Suisse – Espagne proposées par le site de paris sportifs Parions Sport pour cette rencontre :

Cotes 1N2 :

  • Suisse : 8.40
  • Match nul : 4.60
  • Espagne : 1.33

Cotes Les deux équipes marquent :

  • Oui : 2.10
  • Non : 1.45

Cotes Total des buts :

  • Plus de 2.5 : 1.72
  • Moins de 2.5 : 1.72

Les cotes Suisse – Espagne sont exactes à la date de publication et peuvent être mises à jour.

Pronostic Suisse - Espagne

Aperçu du match : Suisse – Espagne

Le parcours de la Suisse dans cette Coupe du monde s'est avéré bien plus solide que prévu. D'une lutte pour la deuxième place dans le Groupe A, l'équipe est finalement sortie en tant que leader invaincu du groupe. Sous la direction d'Inka Grings, l'équipe n'a réussi à marquer que deux buts lors de ses trois premiers matchs. Cependant, elle a su surmonter ses problèmes offensifs grâce à une défense solide, enregistrant trois clean sheets, notamment contre la Nouvelle-Zélande et la Norvège. Cette performance n'est pas surprenante, car lors des qualifications pour la Coupe du monde, la Suisse n'a encaissé que quatre buts en dix matchs.

Bien que l'Espagne reste l'une des favorites pour remporter cette édition de la Coupe du monde féminine, l'équipe européenne a été prise de court lors de son dernier match contre le Japon. La Roja a remporté ses deux premiers matchs contre le Costa Rica et la Zambie sans trop de problèmes, marquant jusqu'à huit buts sans en concéder aucun. Cependant, elle a perdu sa position de leader de groupe après avoir été surpassée par le Japon dans une défaite 4-0. C'était un revers inattendu mais intéressant pour l'équipe dirigée par Jorge Vilda, compte tenu du fait qu'elle avait non seulement atteint les quarts de finale lors du dernier Euro, mais s'était également qualifiée pour cette Coupe du monde avec huit victoires en huit matchs et une différence de buts de 53-0.