Pronostic Maroc – Chili : analyse, conseils et cotes (23/09/2022)

En pleine préparation à la Coupe du monde 2022, le Maroc affronte le Chili, pas qualifié pour l’événement, vendredi à Barcelone en match amical. Voici notre analyse pour ce match et les cotes et pronostic Maroc- Chili.

Pronostic Maroc – Chili, les 3 meilleurs paris à tenter

Nous envisageons un match fermé et serré qui pourrait plutôt tourner à l’avantage du Maroc.

N.B. : les cotes ont pu évoluer depuis la publication de cet article.

Pronostic 1 : Victoire du Maroc ou nul

A deux mois de la Coupe du monde 2022, le Maroc ne peut pas se rater et sera porté par l’enthousiasme généré par l’arrivée du nouveau sélectionneur Walid Regragui. Les Lions de l’Atlas ont les armes pour prendre le meilleur sur des Chiliens non qualifiés pour le Mondial car seulement 7e des qualifications en Zone Amérique du Sud et à l’agonie en 2022 (5 défaites en 7 matchs). La Roja s’est d’ailleurs inclinée contre deux autres nations africaines, la Tunisie (0-2) et le Ghana (0-0, 1-3 tab) en juin, avec une équipe certes remaniée.

Pronostic 2 :  Moins de 2,5 buts

Malgré l’absence d’enjeux, il n’est pas certain que les deux équipes se lâchent. On ne connait pas encore le style Regragui mais 5 des 7 derniers matchs du Chili ont généré moins de 2,5 buts et le Maroc a souvent été réputé pour sa défense ces dernières années même si c’était sous la coupe de Vahid Halilhodzic, réputé pour son approche prudente.

Pronostic 3 : Nul au moins dans l'une des mi-temps

Le Maroc est 23e au classement FIFA, le Chili 29e, c’est dire le faible écart qui sépare les deux sélections. Il ne faut pas s’attendre à une grosse différence entre l’une et l’autre des deux équipes et il est fort possible dans ces conditions qu’au moins une des deux périodes se solde par un match nul.

Pronostic Maroc – Chili

Les cotes Maroc – Chili avec Betclic

Les bookmakers comme Betclic se montrent très indécis pour ce match et attribuent une cote quasiment identique pour une victoire du Maroc et du Chili.

Cotes 1N2 :

  • Maroc : 2.55
  • Match nul : 3.00
  • Chili : 2.62

Cotes plus de 2.5 buts :

  • Oui : 2.10
  • Non : 1.50

Cotes but pour les 2 équipes :

  • Oui : 1.83
  • Non : 1.68

Pronostic Maroc – Chili : deux objectifs bien différents

Le Maroc la tête au Qatar

Opposé à la Belgique, à la Croatie et au Canada dans le groupe F de la Coupe du monde 2022, le Maroc cherche à s’étalonner en vue de la compétition. Après un amical catastrophique face aux Etats-Unis (0-3) en juin, les Lions de l’Atlas se sont repris dans les éliminatoires de la CAN 2023 contre l’Afrique du Sud (2-1) et le Liberia (2-0) mais ils veulent désormais afficher leurs ambitions face à une sélection d’un autre continent. Entretemps, Vahid Halilhodzic a été remplacé par Walid Regragui au poste de sélectionneur et celui-ci dirigera son premier match vendredi. Cette rencontre marque aussi le grand retour d’Hakim Ziyech en sélection après un an d’absence et le milieu offensif de Chelsea sera forcément très attendu.

Le Chili prépare l’avenir

Après son échec dans les éliminatoires du Mondial, le Chili procède actuellement à un renouvellement générationnel. Cela explique pourquoi le sélectionneur Eduardo Berizzo a laissé de côté les expérimentés Claudio Bravo et Eduardo Vargas. En revanche, Arturo Vidal ou encore Alexis Sanchez seront bien là. Après une série de matchs amicaux catastrophiques en juin avec un effectif très remanié, la Roja attend bien se relever.

Pronostic Maroc – Chili : les points clés

  • Le Maroc et le Chili ont fait match nul (1-1) lors de leur unique précédent en préparation au Mondial 1998.
  • Il s’agira du premier match pour le nouveau sélectionneur marocain Walid Regragui.
  • Le Maroc a battu Madagascar 1-0 mercredi lors d’un match non-officiel de 2×30 minutes avec une équipe B, sur un but du nouveau venu, Walid Cheddira (Bari).
  • Outre Ziyech, l’ancien milieu de terrain de Montpellier et Nice, Younès Belhanda, fait son grand retour en sélection, tandis que Ez Abde, prêté par le FC Barcelone à Osasuna, pourrait connaître sa première cape.