Pronostic Groupe H (Coupe du monde 2022) : analyse, cotes et paris sportifs

Le groupe H de la Coupe du monde 2022 se présente peut-être comme celui qui est le plus homogène sur le papier avec le Portugal, la Corée du Sud, le Ghana et l’Uruguay. Voici nos pronostics sur le groupe G de la Coupe du monde 2022.

Pronostic Groupe H Coupe du monde 2022 : les cotes

Les cotes du groupe H de la Coupe du monde 2022 sont globalement élevées et donc plus intéressantes que celles de la plupart des autres poules. Seule une qualification du Portugal rapporte peu. Pour le reste, même miser sur une première place des Lusitaniens peut rapporter de jolis gains.

Les cotes qualification :

  • Portugal  : déjà qualifié
  • Uruguay : 1.80
  • Ghana : 2.25
  • Corée du Sud : 9.00

Les cotes vainqueur de groupe :

  • Portugal  : 1.001
  • Ghana : 61
  • Uruguay : ND
  • Corée du Sud : ND

Il s’agit des cotes Unibet valables au 30/11/2022.

Pronostic Groupe H Coupe du monde 2022 : les 3 meilleurs paris à tenter

Voici nos 3 conseils paris à tenter sur le groupe H de la Coupe du monde 2022.

Pronostic Groupe H Coupe du monde 2022 : l’Uruguay qualifié

Autant le dire tout de suite : nous vous conseillons plutôt de miser sur la qualification d’une autre sélection dans un autre groupe plutôt que sur cette poule H. La sécurité consiste à parier sur la qualification du Portugal, mais vos gains seront très limités… Si vous visez des gains un peu plus intéressants et que vous tenez à parier sur ce groupe, alors nous vous conseillons de miser sur l’Uruguay plus que sur la Corée du Sud.

Mais cela se joue à très peu de choses tant le niveau des 2 sélections semble proche. Evidemment, l’Uruguay a plus d’expérience et reste sur 3 qualifications consécutives en 8es de finale (contre 2 éliminations d’affilée au premier tour pour les Sud-Coréens). Et puis la qualité individuelle des anciens Luis Suarez et Edinson Cavani et des jeunes Federico Valverde, Darwin Nunez et Ronald Araujo devrait faire la différence en faveur de la Celeste. Le Ghana, lui, fait un peu figure d’invité surprise et part de plus loin.

Pronostic Groupe H Coupe du monde 2022 : le Portugal vainqueur du groupe

Si ce groupe est relativement homogène, le Portugal se détache tout de même en tête. Bien qu’irréguliers, les Lusitaniens restent capables de belles performances et disposent d’un sacré effectif sur le papier (Cristiano Ronaldo, Bernardo Silva, Rafael Leao, Bruno Fernandes, Ruben Dias…). Ils auront également une revanche à prendre lors du 2e match contre l’Uruguay, leur bourreau en 8es de finale de la précédente édition (2-1).

Pronostic Groupe H Coupe du monde 2022 : Portugal et Uruguay les deux premiers

Ce pari combiné a tout de même de bonnes chances de se vérifier si la logique est respectée. Le Portugal est 9e du classement FIFA, l’Uruguay 13e, la Corée du Sud seulement 28e et le Ghana 60e ! L’expérience n’est pas anodine en Coupe du monde et fait pencher la balance en faveur de ces deux sélections historiques.

Pronostic Groupe H (Coupe du monde 2022) : analyse, cotes et paris sportifs

FAQ Pronostic Groupe H Coupe du monde 2022

Quelle équipe du groupe a déjà gagné la Coupe du monde ?

L’Uruguay a remporté la première édition du Mondial en 1930, ainsi que l’édition 1950. La dernière performance notable de la Celeste est sa 4e place en 2010. De son côté, le Portugal n’a jamais atteint la finale.

Le Ghana et la Corée du Sud ont-ils déjà brillé au Mondial ?

La réponse est oui ! A domicile, les Guerriers Taeguk avaient réalisé un superbe parcours en 2002 en éliminant notamment le… Portugal en phase de groupes, l’Italie en 8es (2-1, ap), et l’Espagne en quarts (0-0, 5-3 tab) avant d’être stoppés par l’Allemagne en demies (0-1). Depuis, les Sud-Coréens n’ont plus vraiment brillé au Mondial.

De son côté, le Ghana avait connu un magnifique parcours en 2010 lors du premier Mondial sur le continent africain. Arrivés 2es de leur groupe derrière l’Allemagne, les Black Stars avaient fait chuter les Etats-Unis (2-1 ap) en 8es avant d’être éliminés en quart par… l’Uruguay (1-1, 2-4 tab) au terme d’un match resté dans l’histoire avec la fameuse main de Luis Suarez et le penalty raté par Asamoah Gyan en prolongation…

Pourquoi le Portugal a dû passer par les barrages ?

Devancée par la Serbie en tête de son groupe éliminatoire, la Seleção a dû en passer par les barrages, où elle s’est défaite de la Turquie (3-1) puis de la modeste Macédoine du Nord (2-0) grâce à un doublé de Bruno Fernandes.

Qui a devancé l’Uruguay en Amérique du Sud ?

L’Uruguay a terminé 3e des qualifications, ce qui signifie que seuls le Brésil et l’Argentine l’ont devancé, mais très nettement puisque l’Albiceleste, 2e, a fini avec 11 points d’avance. La Celeste a tout de même perdu 6 de ses 18 matchs, un bilan pas forcément très glorieux donc…

La Corée du Sud a-t-elle souffert pour se qualifier ?

Pas vraiment. Même s’ils ont terminé seulement 2es de leur groupe de qualification en Asie derrière l’Iran, les Guerriers Taeguk ont fini avec une avance confortable sur le 3e, les Emirats Arabes Unis (11 points), et ils n’ont pas eu à craindre de passer par les barrages.

Que vaut le Ghana ?

Humilié lors de la dernière CAN et éliminé dès la phase de groupes pour la première fois depuis 2006 car devancé par le Maroc, le Gabon et les Comores, le Ghana a fortement déçu. Et puis les Black Stars avaient eu besoin d’un penalty généreux pour devancer l’Afrique du Sud en tête de leur groupe éliminatoire au Mondial. Sous les ordres d’Otto Addo, nommé juste après la CAN, les Ghanéens, rajeunis, ont toutefois surpris le Nigeria en barrages pour se qualifier en vertu de la règle du but à l’extérieur (0-0, 1-1).

Quelle est la star de la Corée du Sud ?

L’attaquant de Tottenham, Heung-min Son, co-meilleur buteur de Premier League la saison passée (23 buts), est incontestablement la star de cette sélection. On peut aussi citer le défenseur central Min-jae Kim  , acheté près de 20 millions d’euros par Naples cet été.

Qui sont les joueurs connus du Ghana ?

Les suiveurs de la Ligue 1 connaissent évidemment très bien les frères André et Jordan Ayew (ex-OM). Le Rennais Kamaldeen Sulemana, le Strasbourgeois Alexander Djiku, l’Auxerrois Gideon Mensah ou encore le Clermontois Alidu Seidu composent aussi ce groupe qui s’appuie sur Thomas Partey (Arsenal), Mohamed Kudus (Ajax) ou encore l’ex-international espagnol Inaki Williams (Bilbao) qui vient de dire oui aux Black Stars.