Pronostic Groupe G (Coupe du monde 2022) : analyse, cotes et paris sportifs

Favori numéro un des bookmakers, le Brésil fera face au Cameroun, à la Serbie et à la Suisse dans sa poule à la Coupe du monde 2022. Découvrez nos pronostics sur le groupe G de la Coupe du monde 2022.

Pronostic Groupe G Coupe du monde 2022 : les cotes

Le groupe G propose des cotes assez alléchantes. Il existe un vrai suspense pour savoir qui accompagnera le Brésil en 8es de finale et cela se ressent au niveau des cotes. Même une 1ère place des Auriverde dispose d’une cote relativement intéressante.

Les cotes qualification :

  • Brésil  : déjà qualifié
  • Suisse: 1.50
  • Serbie : 2.50
  • Cameroun : 25

Les cotes vainqueur de groupe :

  • Brésil  : ND
  • Suisse: ND
  • Serbie : ND
  • Cameroun :ND

Ces cotes Betclic sont celles en vigueur au 30/11/2022.

Pronostic Groupe G Coupe du monde 2022 : le top 3 des paris à tenter

Découvrez les 3 paris incontournables à tenter sur le groupe G de la Coupe du monde 2022.

Pronostic Groupe G Coupe du monde 2022 : la Suisse qualifiée

Si une qualification du Brésil est assez évidente, elle bénéficie d’une cote trop basse pour être intéressante. En revanche, miser sur une qualification de la Suisse peut rapporter de jolis gains. Quarts de finaliste surprises du dernier Euro, les Helvètes restent sur deux qualifications consécutives en 8es de finale du Mondial et partent avec plus de certitudes que la Serbie, absente du dernier Euro et qui reste sur trois éliminations consécutives en poules, et le Cameroun, qui n’a pas franchi le premier tour lors de ses 5 dernières participations.

Pronostic Groupe G Coupe du monde 2022 : le Brésil vainqueur du groupe

Comment le Brésil pourrait-il ne pas terminer en tête de cette poule ? Menés par une génération impressionnante (Neymar, Vinicius, Alisson, Casemiro, Marquinhos…), les Auriverde restent sur 15 matchs sans défaite, dont 11 victoires, et aborderont ce Mondial en pleine confiance. Et puis la Seleção a toujours terminé en tête de son groupe depuis 1982, soit 10 éditions consécutives !

Pronostic Groupe G Coupe du monde 2022 : Brésil et Suisse les deux premiers

Miser sur ce type de configuration ne vous rappellerait pas quelque chose ? En 2018, le Brésil, la Suisse et la Serbie s’étaient déjà retrouvés dans le même groupe et ce sont les Auriverde et la Nati qui étaient passés, les Helvètes remportant notamment le match décisif de la 2e journée face aux Serbes avec le but de la victoire signée Shaqiri à la 90e minute (2-1). Nous voyons cette hiérarchie se respecter à nouveau, surtout que le Cameroun, seule nouveauté dans ce groupe et qualifié in extremis, semble trop léger pour espérer jouer les trouble-fêtes.

Pronostic Groupe G (Coupe du monde 2022) : analyse, cotes et paris sportifs

FAQ Pronostic Groupe G Coupe du monde 2022

A quand remonte le dernier sacre du Brésil ?

Quintuple champion du monde (un record), le Brésil a décroché sa dernière étoile en 2002. Depuis, les Auriverde ont surtout déçu, avec 3 éliminations en quarts de finale en 2006, en 2010 et en 2018 contre la Belgique, et surtout avec la déroute en demi-finales de l’édition 2014 contre l’Allemagne à domicile (1-7).

Le Brésil s’est-il qualifié facilement ?

Effectivement, la Seleção n’a pas déçu, elle a terminé première des qualifications en Amérique du Sud en restant en plus invaincue avec un bilan de 14 victoires et 3 nuls.

Qu’a fait le Brésil à la dernière Copa America ?

Auteurs d’un quasi sans-faute en groupe (3 victoires et un nul), les hommes de Tite ont sorti le Chili en quarts de finale (1-0), puis le Pérou en demies (1-0), mais l’Argentine les a détrônés en finale (0-1).

Quel est le bilan de Neymar en Coupe du monde ?

Avec 4 buts en 2014 et 2 en 2018, le bilan de Neymar dans la compétition est correct d’un point de vue statistiques. Dans les faits, l’attaquant du PSG a toutefois déçu. En 2014, sa blessure au dos contre la Colombie en quarts de finale a débouché sur son forfait pour la demie face à l’Allemagne et impacté le moral des siens. En 2018, il n’aura rien pu faire pour empêcher la sortie des Brésiliens en quarts de finale contre la Belgique (1-2).

Pourquoi faut-il se méfier de la Serbie et de la Suisse ?

Ces deux sélections ont accompli un véritable exploit pour se qualifier dans leur groupe en Zone UEFA. Invaincue, la Serbie a ainsi devancé le Portugal, qu’elle a notamment battu lors de la dernière journée à Lisbonne (2-1), pour terminer en tête de sa poule.

La Suisse a elle aussi terminé en tête et invaincue dans son groupe en devançant l’Italie, championne d’Europe en titre et privée de Mondial ! La Nati a tenu tête à la Squadra Azzurra à deux reprises (0-0, 1-1).

Le Cameroun est-il vraiment catastrophique en Coupe du monde ?

Jadis considéré comme la meilleure nation africaine en Coupe du monde en raison de son épopée jusqu’en quarts de finale de l’édition 1990, le Cameroun a vu sa réputation sérieusement écornée au cours de la dernière décennie. Les Lions Indomptables restent ainsi sur 7 défaites consécutives dans la compétition. Indigne pour le pays de Roger Milla !

Pourquoi le Cameroun est miraculé ?

Parvenu à terminer en tête du groupe qualificatif le plus relevé de la Zone Afrique car comprenant aussi la Côte d’Ivoire, le Cameroun a longtemps frôlé l’élimination en barrages contre l’Algérie. Battus 0-1 à domicile à l’aller, les hommes de Rigobert Song ont toutefois décroché la prolongation au retour. Lorsque l’Algérie a égalisé à la 118e minute, tout semblait fini pour les Lions Indomptables, mais Karl Toko-Ekambi a finalement arraché la victoire et la qualification dans le temps additionnel de la prolongation, à la 124e minute ! Le tout dans un contexte tendu puisque les Algériens dénonçaient un arbitrage défavorable mais la FIFA n’a pas donné suite à leur réclamation.

Qui sont les joueurs connus de la Serbie ?

La Serbie dispose d’une belle génération avec en tête d’affiche le buteur Dušan Vlahović, rejoint cet été à la Juventus Turin par le milieu Filip Kostic. Il faut aussi citer le milieu de la Lazio Rome, Sergej Milinković-Savic, dans le viseur des cadors européens depuis plusieurs années, mais aussi Aleksandar Mitrović, auteur de 6 buts en Premier League cette saison avec Fulham, ou encore Luka Jovic, très prolifique avant de se perdre en signant au Real Madrid.