Si le mercato de l’OM a commencé sur les chapeaux de roues, les choses se sont stabilisées depuis avec nombre de dossiers en attente de finalisation sur le bureau du président marseillais Pablo Longoria. Alors, à quoi faut-il s’attendre pour la fin du marché estival du club olympien ? C’est ce que nous allons voir tout de suite à travers ces lignes, tout en faisant un point sur les opérations déjà réalisées.

Les transferts déjà effectués durant le mercato de l’OM

Une chose est certaine : les dirigeants marseillais n’ont pas attendu la dernière minute pour s’activer durant ce mercato estival. L’objectif était clair, il fallait fournir à Jorge Sampaoli un effectif capable de s’adapter à son système et ce, afin d’être rapidement compétitif. Dans cette optique, Pablo Longoria a dès le départ annoncé que 11 joueurs allaient débarquer sur les bords de la Méditerranée. Dès lors, le dirigeant espagnol a fait jouer ses contacts et a pu offrir à son entraîneur une première salve de joueurs dès le début du mercato de l’OM.

Ainsi, Pau López est arrivé en prêt de l’AS Roma pour concurrencer Steve Mandanda dans les bois et faire office de numéro 1 bis. En défense centrale, William Saliba a été prêté par Arsenal, pour une saison et sans option d’achat, Luan Peres a été transféré depuis le club brésilien de Santos contre 4.5 M€ et Leonardo Balerdi a été transféré définitivement par Dortmund contre un chèque de 11 millions d’euros.

Au milieu, l’effectif s’est également densifié avec l’arrivée du Brésilien Gerson, qui évoluait à Flamengo, pour environ 20 à 25 millions d’euros. Il est de loin le transfert le plus onéreux de ce mercato de l’OM mais Sampaoli le voulait absolument pour évoluer dans l’entrejeu. À ses côtés, Longoria a réussi un bon coup en se faisant prêté par Arsenal le milieu défensif Mattéo Guendouzi qui jouait l’an dernier au Hertha Berlin. L’international français dispose d’une option d’achat fixée à 11 millions d’euros.

Enfin, l’OM a enregistré la venue de deux ailiers, Konrad de la Fuente transféré pour 3 M€ en provenance de l’équipe B du Barça et Cengiz Ünder qui est prêté pour une saison avec option d’achat par la Roma. Ces deux joueurs s’inscrivent parfaitement dans la volonté de Sampaoli d’apporter le danger depuis les ailes.

Avoir à sa disposition quasiment tout son effectif a permis au coach argentin d’effectuer une préparation estivale presque optimale. Malgré cela, certains joueurs sont blessés (Milik, Lopez) et il manque encore des arrivées car Longoria veut que tous les postes soient doublés.

Les postes qu’ils restent à combler dans l’effectif de l’OM

Avec les départs d’Hiroki Sakai, Yuto Nagatomo et dans une moindre mesure de Christopher Rocchia et Mohamed Abdallah, l’OM a perdu 4 défenseurs latéraux. De plus, Pol Lirola, qui évoluait la saison dernière sur le flanc droit de la défense, était prêté par la Fiorentina et à ce jour, les négociations continuent pour son transfert définitif. Dès lors, il ne reste plus que Jordan Amavi au poste d’arrière gauche comme véritable latéral de métier dans l’effectif. Il y a donc un vrai manque de défenseurs pouvant évoluer sur les côtés. C’est pour cela que les dirigeants marseillais s’activent non seulement pour faire revenir Lirola mais également pour acheter l’international danois Daniel Wass qui évolue actuellement à Valence. Ce dernier pourrait d’ailleurs remplacer Kamara qui depuis le début de saison joue sur le côté droit.

Par ailleurs, les Olympiens aimeraient recruter un milieu créateur pour suppléer Payet et c’est le nom de la révélation de l’an dernier en Ligue 2, Amine Adli, qui revient le plus souvent dans les discussions mais sans réelle avancée.

De plus, si Dario Benedetto venait à être cédé d’ici la fin du mercato de l’OM, alors il faudrait recruter un avant-centre car Milik est souvent blessé et le jeune Bamba Dieng, même s’il a montré de bien belles qualités jusque-là, est encore un peu tendre pour être un titulaire en puissance.

Mercato OM 2021

Les départs encore attendus durant le mercato de l’OM

Un autre objectif de Longoria est d’alléger la masse salariale et de remplir les caisses du club pour satisfaire la DNCG. À ce titre, des joueurs ont déjà quitté Marseille, dont certains avaient des salaires conséquents comme Florian Thauvin et Valère Germain, tous deux en fin de contrat. Mais cela ne suffit pas car l’OM doit encore prendre en charge 70% du salaire de Kevin Strootman, prêté une nouvelle fois en Serie A du côté de Cagliari.

De plus, certains joueurs, tels que Radonjic et Benedetto, sont devenus indésirables et l’OM leur cherche une porte de sortie pour faire entrer des liquidités. Enfin, le club phocéen cherche aussi à vendre les deux joueurs bankables que sont Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car. Le premier ne souhaite pas pour l’heure prolonger à l’OM malgré la volonté de ses dirigeants de le conserver et le second n’entre pas vraiment dans les plans de son entraîneur. Le club aimerait obtenir au minimum 20 millions d’euros pour chacun d’entre eux et si des pistes existent pour Kamara en Espagne (Séville), en Italie (Milan AC) et en Angleterre (Newcastle) notamment, elles ne satisfont pas encore le président olympien.

Autant de dossiers donc qui devraient animer la fin de mercato de l’OM avec éventuellement quelques surprises de dernière minute comme c’est couramment le cas.

Mercato